Forum de discussion sur le Kosovo

Forum officiel du site kosovo.4yu.fr
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Notre siteNotre site  

Partagez | 
 

 17 Mars 2004 : Remember & NEVER forget !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Demoiselle Slave
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 25
Localisation : /
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: 17 Mars 2004 : Remember & NEVER forget !   Mer 17 Mar - 22:30

Six ans depuis le pogrome de mars des Serbes au Kosovo



Aujourd’hui est, jour pour jour, le sixième anniversaire du pogrome des Serbes, leur propriété, monuments de la culture et ouvrages religieux de l’Eglise orthodoxe serbe, commis par des Albanais du Kosovo. C’était le deuxième pogrome commis par les Albanais depuis l’établissement du protectorat de l’ONU au Kosovo-Metochie, suite au bombardement par l’OTAN, et l’expulsion en juin 1999 de plus d’un quart de millions de Serbes et d’autres non-albanais du Kosovo-Metochie, en présence des forces internationales.

Source Arrow ICI

Bogdanovic : L’objectif du pogrome de mars était l’épuration ethnique

Le ministre de Serbie pour le Kosovo-Metochie, Goran Bogdanovic a constaté que l’objectif du pogrome de mars commis sur les Serbes il y a six ans était la suite de l’expulsion de la population serbe de la Province, ce qui est également prouvé par l’épuration ethnique de plusieurs localités dans lesquelles des Serbes ne sont toujours pas revenus. Les inspirateurs et les organisateurs principaux de ce pogrome n’ont pas été découverts, et c’est décevant, a mis en relief Bogdanovic. Il a déclaré avoir séjourné au Kosovo-Metochie la veille du pogrome en mars et qu’il avertissait, sans succès, des officiels internationaux, entre autres le Haut représentant de l’UE de l’époque, Javier Solana, que quelque chose de terrible était préparé. Nous disposons des garanties que les forces internationales au Kosovo-Metochie sont maintenant mieux habilitées et qu’elles ne permettront pas que le 17 mars 2004 se reproduise, a déclaré Bogdanovic, ajoutant qu’il craignait cependant que quelque chose de similaire pouvait se produire, notamment après la réduction des forces de la Kfor, parce qu’il est évident que des tensions sociales existent au Kosovo-Metochie.

Source Arrow ICI

Le patriarche Irénée : Nous ne pouvons pas renoncer au Kosovo



Sa sainteté le patriarche serbe Irénée a déclaré que le pogrome de mars était un jour des souffrances terribles, peut-être même des plus grandes souffrances du peuple serbe au Kosovo-Metochie et il a mis en relief que les Serbes ne pouvaient jamais renoncer au Kosovo-Metochie. Nous prions le Seigneur de se souvenir des victimes innocentes qui sont mortes ce jour terrible, a déclaré le patriarche au terme de la liturgie et du requiem servis à la Cathédrale de Belgrade à l’occasion du sixième anniversaire du pogrome albanais sur le peuple serbe et les ouvrages religieux serbes au Kosovo-Metochi. Kosovo était toujours notre, a mis en relief Irénée, rappelant l’histoire séculaire du peuple serbe dans la Province méridionale serbe, les ouvrages sacraux et les tombes comme témoignages auxquels les Serbes ne pouvaient pas renoncer. Le patriarche a mis en relief que les ouvrages religieux de l’Eglise orthodoxe serbe au Kosovo-Metochie étaient démolis, mais qu’il viendra le moment pour leur rénovation. A la liturgie ont assisté le ministre des Confessions religieuses, Bogoljub Sijakovic et plusieurs officiels de l’Etat, ainsi que de nombreux croyants.

Source Arrow ICI

_________________
Са вјером у Бога !
IC ХИ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=bewCMAjypqk
Brigada 138
Membre attentif
Membre attentif


Nombre de messages : 18
Age : 39
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: 17 Mars 2004 : Remember & NEVER forget !   Mer 24 Mar - 23:50

Juste un petit lexique.

Pogrom : Ce mot est apparu pour la première fois pour désigner les massacres organisés contre les juifs dans l’empire russe notamment à la fin du XIX siècle.
Depuis, le terme pogrom est également utilisé parfois pour désigner un « massacre organisé contre une communauté ethnique ou religieuse ».

Est-ce que le terme de « pogrom » est approprié pour qualifier les évènements du mois de mars 2004 au Kosovo ?

Le 17 mars 2004, les civils serbes, leurs maisons et leurs lieux de cultes ont été attaqués par des civils albanais.
Le 16 mars une information relayée par la radio faisait état de 3 enfants albanais noyés dans le fleuve Ibar alors qu’ils étaient pourchassés par des civils serbes. Cette information a été l’élément qui a déclanché les violences… même si elle n’a jamais été confirmée par la suite.

Au bout de trois jours, on dénombre 19 morts : 11 albanais et 8 serbes. Par ailleurs, 35 églises serbes ont été saccagés ou détruites par le feu.

Il est clair qu’on a assisté à ce moment là à des violences dirigées contre une communauté éthnique et religieuse par une autre. Peut on pour autant parler de pogrom?
Eh bien non.

Primo, il n’y a pas eu massacre (19 morts dont 11 albanais on est loin des pogroms subis par les juifs sous l’empire russe ou sous le troisième reich).
Secondo, il n’a jamais été possible, même 6 ans après, de démontrer que ces violences ont été organisées par qui que ce soit (sous l’empire russe ou le 3éme reich, les pogroms étaient directement organisés par le pouvoir en place).

Bref, en mars 2004, les civils serbes du Kosovo ont été victimes de violences ethniques, d’émeutes à caractère raciste, qu’ils ont subbis de la part des civils albanais du Kosovo. Mais en aucun cas ils n’ont été victimes d’un pogrom.


Mais alors, pourquoi le gouvernement serbe et les responsables politiques serbes s’entêtent à vouloir parler de pogrom?
Ces derniers connaissent très bien la définition du terme pogrom. Ils savent surtout la charge émotive qui se rattache à ce terme et les images auquel son utilisation envoie. Si les officiels serbes parlent de pogrom, ils le font en connaissance de cause et avec un objectif prècis.

Voyons à présent la définition du terme propagande ?

La propagande est l'action de diffuser, de propager, de faire connaître, de faire admettre une doctrine, une idée, une théorie politique. Son but est d'influencer l'opinion publique, de modifier sa perception d'évènements, de personnes, de produits, de convertir, de mobiliser ou de rallier des partisans. La propagande prend la forme de campagnes de diffusion d'informations toujours partiales et déformées, à grande échelle, parfois insidieuses.
Dans le sens commun, la propagande correspond à la désinformation mise au service d'une cause politique ou d'intérêts particuliers.


Conclusion :

En utilisant des méthodes trop connues qui ne fonctionnent plus sur grand monde, le gouvernement et les officiels serbes se décrédibilisent une fois de plus. Et ce n’est pas faire honneur à la mémoire des 8 civils serbes tués durant ces émeutes. Ni rendre service à ceux qui ont vu leur maison brûler. Et encore moins à ceux qui essayent malgré tout de vivre au Kosovo.

La société albanaise du Kosovo a admis depuis longtemps sa responsabilité dans ces événements de mars 2004. Les hommes politiques albanais du Kosovo ont admis depuis longtemps, et publiquement, qu’une telle attitude était néfaste, intolérable et que la responsabilité de ces journées et nuits criminelles du mois de mars 2004 pesait sur les épaules des albanais.

Quand un gouvernement serbe à Belgrade fera t-il le premier pas et reconnaître la responsabilité du régime serbe pour les crimes commis entre 1989 et 1999, et plus particulièrement pendant la période de 1998-1999 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolmogorov
Membre attentif
Membre attentif
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: 17 Mars 2004 : Remember & NEVER forget !   Ven 26 Mar - 0:01

En terme de propagande les meilleurs sont les USA (et donc l'OTAN), ils s'octroient le droit d'aller faire la guerre un peu partout pour leur intérêt personnel. Visiblement la propagande US semble fonctionné pour toi brigada Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigada 138
Membre attentif
Membre attentif


Nombre de messages : 18
Age : 39
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: 17 Mars 2004 : Remember & NEVER forget !   Ven 26 Mar - 4:01

Intéressant ce commentaire. A aucun moment je ne parle des USA, à aucun moment dans le sujet il n'est question des USA. Et booom... la réponse: "oui mais les méchant yankees"

Perso, je n'ai pas d'affection particulière à leur égard. On pourrait même faire des tonnes et des tonnes de pages sur la propagande US, sur leur façons de mener la politique étrangère, sur leur impérialisme.

Mais voilà, là on parlait des serbes et des albanais. Je pourrai dire que du coup le commentaire est "hors sujet". Mais ce n'est ABSOLUMENT pas le cas.

Le commentaire est tout à fait dans le sujet. Il est le fruit justement de cette propagande que je dénonce.
L'utilisation du terme "pogrom" pour désigner les émeutes de mars 2004 dont les serbes ont été victimes au Kosovo n'est qu'un seul exemple de propagande dans un discours politique qui n'est fait QUE DE CA en Serbie.

Depuis 1989, quand un parti politique (à de très très rares exceptions près) parle du Kosovo en Serbie il utilise SYSTEMATIQUEMENT la propagande.

Attention!!! Je ne dis pas que les hommes politiques serbes ne font QUE MENTIR quand ils parlent du Kosovo. La propagande ce n'est pas forcément le mensoge.
Je dis qu'ils n'abordent le thème du Kosovo que sous la forme de la propagande càd en diffusant des informations toujours partiales et déformées, et en jouant systématiquement sur les émotions.

Or, lorsque un discours pragmatique et factuel est opposé à ce discours de propagande, ce dernier se retranche toujours dans son bastion de prédilection: "Mais de toute façon, tout ça c'est la faute des USA-Allemands-Vatican-Complotmondial" (rayé la mention inutile selon les cas).

Voilà pourquoi le commentaire ci dessus n'est pas hors sujet. Depuis 1989 le discours sur la question du Kosovo à Belgrade n'a pas bougé d'un iota. Et il n'est absolument pas étonnant que ceux qui reçoivent ce discours depuis le berceau le reproduisent presque par automatisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 17 Mars 2004 : Remember & NEVER forget !   

Revenir en haut Aller en bas
 
17 Mars 2004 : Remember & NEVER forget !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mars 2004: Saga de Tonino Benacquista
» Le Bigdil - TF1 - 1998 à 2004
» PC Medion chez Aldi le 31 mars (€599,00)
» Veronica Mars [Trina Echolls]
» Life on Mars / Ashes to Ashes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion sur le Kosovo :: Forum francophone :: Actualité-
Sauter vers: