Forum de discussion sur le Kosovo

Forum officiel du site kosovo.4yu.fr
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Notre siteNotre site  

Partagez | 
 

 L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Jeu 14 Oct - 1:54

L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes


Après les incidents qui ont conduit à l'arrêt du match Italie-Serbie mardi soir, la presse italienne se déchaîne à l'égard des hooligans serbes. Certains quotidiens réclament purement et simplement l'exclusion de la Serbie !

«Honte à la Serbie», selon Tuttosport. Le mot «Bêtes» trône lui en une de La Gazzetta dello Sport. L'Italie s'est réveillée ce mercredi matin avec une sévère gueule de bois. Nos voisins transalpins sont surtout choqués et en colère. Car le sommet annoncé et attendu entre l'Italie et la Serbie à Gênes dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2012 a tourné au désastre. La faute à quelques extrémistes et nationalistes serbes, supporters des deux principales équipes serbes rivales, l'Etoile Rouge et Partizan Belgrade selon l'agence de presse ANSA, venus en Italie, non pas pour supporter leur équipe nationale, mais bien pour saboter la rencontre et en découdre avec les forces de l'ordre.

Une action préméditée ?
Gestes obscènes comme le fait de bruler le drapeau albanais au moment des hymnes nationaux, violence gratuite, jets de fumigènes et de pétards, tout y est passé pour conduire l'arbitre de la rencontre, l'Ecossais Craig Thomson, à stopper la rencontre après seulement six minutes de jeu, la sécurité des joueurs sur le terrain n'étant plus garantie selon lui. A en croire le témoignage de Cesare Prandelli, le sélectionneur de la Squadra Azzurra, tout ceci était prémédité : «Les Ultras étaient très bien organisés et il semblait qu'ils feraient tout leur possible pour que le match ne se joue pas. Selon les joueurs serbes, c'était leur objectif», a révélé l'ancien coach de la Fiorentina en conférence de presse. «C'est une grande désillusion, une grande amertume. Il y avait de nombreux enfants plein d'enthousiasme qui voulaient voir un spectacle et ils n'ont pas pu le faire. Je n'ai jamais vécu une expérience de ce genre. Le bus des joueurs serbes a été attaqué par les supporters. Le gardien de but est venu dans notre vestiaire. Il était très agité et apeuré».

17 interpellations, 16 blessés
Au micro de la Rai, Emiliano Viviano, le gardien italien, a même reconnu avoir vu Dejan Stankovic en larmes. «Qu'un match se termine de cette façon, ce n'est pas normal, a-t-il ajouté. Ce que j'ai dit à l'arbitre ? Que je ne pouvais pas continuer à rester au but». Si l'Italie est en émoi, la télévision d'Etat serbe n'a pas manqué non plus de condamner fermement ces graves incidents. «C'est une honte pour la Serbie et une honte pour notre football», a ainsi déclaré l'un des commentateurs présents à Gênes. Selon la télévision serbe, il n'est d'ailleurs pas impossible que tout ceci ait été organisé sous forme de représailles à l'intervention de la police de Belgrade dimanche alors que les extrémistes tentaient d'arrêter la gay-pride. Dimanche, ils ont peut-être raté leur coup. Pas mardi, malheureusement. Pire encore, la suite de la soirée a été marquée par de violents affrontements dans les rues de Gênes, qui se sont poursuivis jusqu'à 3h du matin. 17 personnes ont d'ailleurs été interpellées, dont le chef des ultras serbes, un dénommé Ivan qui se cachait dans la soute d'un bus en partance pour la Serbie au moment de son arrestation. On dénombre également 16 personnes blessées, dont deux graves.

La Serbie exclue ?
Bien évidemment, la Serbie risque de payer très cher la bêtise de ses supporters. D'autant qu'il y a à peine un an, la FIFA avait mis en garde la fédération serbe suite aux nombreuses dérives observées : «La commission disciplinaire de la FIFA rappelle à la FSS que la répétition des incidents peut mener à des sanctions beaucoup plus drastiques, y compris la pire à savoir la suppression de points dans la compétition en cours». Les sanctions vont donc tomber cette fois-ci. La Serbie risque déjà de perdre cette rencontre sur tapis vert (Ndlr : victoire 3-0 de l'Italie). Le retrait de points n'est également pas à exclure. Mais face à la répétition de ces agressions - rappelons que Brice Taton, supporter toulousain, avait trouvé la mort en marge d'un match de Ligue Europa entre le Partizan Belgrade et Toulouse en septembre 2009 - des voix s'élèvent déjà pour réclamer des sanctions exemplaires. Certains quotidiens italiens réclament purement et simplement l'exclusion des qualifications de la Serbie ! La balle est désormais dans le camp de l'UEFA. Une fois qu'elle aura reçu le rapport officiel du délégué du match, l'instance européenne pourra statuer sur la prise de sanctions disciplinaires.
Source :
http://www.lefigaro.fr/sport/2010/10/13/02001-20101013ARTSPO00311-la-serbie-risque-tres-gros.php

Quelle belle mentalité !
Après avoir massacrer un supporter toulousain et déchainer de la violence face à l'organisation de la gay pride ils s'en prennent maintenant aux italiens.
Et après ça dit que ce sont les albanais les cruels méchants sanguinaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demoiselle Slave
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 25
Localisation : /
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Jeu 14 Oct - 3:51

Et toi ta mentalité, elle est belle aussi. Tu mets tout un peuple dans le même sac alors que ce sont des hooligans qui ont foutu leur m****. Faut pas mélanger les torchons et les serviettes. Ce genre d'acte, tu en verras partout dans le monde, dès qu'un groupe de serbes fait un faux pas, tu viens cracher sur le dos de tout le peuple. Un conseil, ne regarde pas le foot, tu t'en porteras mieux. clown

_________________
Са вјером у Бога !
IC ХИ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=bewCMAjypqk
Brigada 138
Membre attentif
Membre attentif


Nombre de messages : 18
Age : 39
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Jeu 14 Oct - 4:00

Alors que généralement je suis plutôt d'accord avec Malice, sur ce coup je me dois d'être d'accord avec la Demoiselle. Enfin en partie seulement. Ne pas regarder le foot... quelle idée insensée Very Happy

Par contre,

Citation :
"Tu mets tout un peuple dans le même sac alors que ce sont des hooligans qui ont foutu leur m****."
... je suppose que cela est également valable pour les incidents à Mitrovica après le match de basket Serbie-Turquie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Jeu 14 Oct - 12:51

Non je n'ai absolument pas mit tout le monde dans le même sac.
Dis moi à quel moment dans mon message je stigmatise tout le peuple serbe ? J'aimerai bien le savoir... Une fois de plus tu extrapoles mes propos...
Et je trouve ça un peu déplacé comme remarque quand 90% des messages de ce forum stigmatise tout le peuple albanais sur également des actes de groupes isolé.

Ce que je voulais faire remarquer c'était qu'il était quand même déplacé de vouloir dire au monde entier que les albanais sont cruel, meurtrier, dealer, mac etc etc alors que ce même peuple accusateur ne cesse d'enchainer les scandales de violences !

Tu me dis de ne pas regarder le foot ? Bah c'est ce qu'on fait en voulant regarder Serbie Italie vu qu'ils annulent le match ^^
Je ne regarde pas le foot j'ai eu vent de ses violences en lisant l'actualité. Et excuse moi de dire de ne pas regarder le foot... C'est quand même le seul match qui a été annulé à cause de violence... Et ce n'est pas le seul évènement qui a été annulé pour cette raison...

Alors ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dis, je n'ai pas stigmatisé le peuple serbe mais quoi que vous puissiez dire penser ou vouloir ces groupes que vous dites à part font PARTIS du peuple serbe et que vous le vouliez ou non leurs actes donne une image du PEUPLE serbe au monde entier même s'ils ne sont que minoritaires.

Regarde la réalité en face, prend quelqu'un d'exterieur, en un mois il voit aux info "violence en serbie contre le déroulement de la gay pride, les force de l'ordre ainsi que des blindés on du intervenir, de nombreux blessé, la gay pride n'a pas pus se dérouler en serbie depuis 2001" et quelques jours plus tard "L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes, match annulé et avec des témoignages d'italiens terrorisé par la violence des serbes"
Quelle image les gens peuvent ils avoir des serbes à ton avis ? Et si toi demain tu va voir ses gens là et tu leur dit "le peuple serbe est la victime dans cette histoire, ce sont les méchants et cruel albanais qui nous expulses de nos frontières petit à petit" ils vont te rire au nez ! Et la vous ne pouvez pas dire c'est la faute aux ricains qui mentent sur l'histoire blablabla là c'est seulement et uniquement à cause de l'image que les serbes renvoient d'eux au reste du monde (et je n'ai pas dis TOUS les serbes, mais les personnes concerné SONT serbes)
Même si ce n'est qu'une minorité concerné leur violences dépassent largement ce qu'on peu voir dans les autres pays...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Jeu 14 Oct - 14:27

Bah voila exactement ce que je disais :


Les supporteurs ultra-nationalistes, un défi pour l'Etat serbe

De Jovan MATIC (AFP) – Il y a 22 heures

BELGRADE — Les violences des supporteurs serbes d'inspiration ultra-nationaliste, semblables à celles de dimanche à Belgrade et de mardi à Gênes, représentent un véritable défi pour les autorités de Belgrade, sapant l'image d'un pays aspirant à l'Union européenne.

De tels débordements, qui se soldent par de nombreux blessés et par des déprédations, sont récurrents, et ces éléments incontrôlés, pour la plupart de très jeunes gens, font parler d'eux régulièrement.

Ce fut le cas au moment de la proclamation d'indépendance du Kosovo, le 17 février 2008, lorsque des centaines de jeunes émeutiers envahirent les rues de Belgrade. Les autorités de Serbie et l'immense majorité des Serbes ne reconnaissent pas l'indépendance du Kosovo.

Le scénario fut identique lors de l'arrestation en juillet 2008 de Radovan Karadzic, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, considéré comme un héros par les milieux ultra-nationalistes. Mêmes troubles, même jeunesse de leurs auteurs.

En septembre 2009, un supporteur français, Brice Taton, était frappé à mort par des supporteurs de football, à quelques jours de la tenue d'une Gay Pride qui suscitait la fureur des cercles nationalistes. La manifestation fut d'ailleurs annulée quelques heures plus tard, par crainte des violences.

"Le danger pour l'ordre constitutionnel est permanent (...) Ce que nous avons vu (à Belgrade et à Gênes) nous montre ce dont sont capables ces groupes", remarque pour l'AFP l'analyste Zoran Dragisic.

L'Etat serbe, poursuit-il, semble hésiter à en découdre avec ces groupes.


"Nous avons malheureusement des figurants à la tête de l'Etat. Pour diriger un pays, il faut du courage et surtout apprendre à reconnaître ce genre de phénomène et réagir", déclare M. Dragisic.

Le passé violent de ces groupes de supporteurs ultra-nationalistes serbes remonte souvent aux guerres des années 1990 qui ont accompagné le démantèlement de la fédération de Yougoslavie, relèvent des analystes.

Les supporteurs de l'Etoile rouge de Belgrade, l'une des principales équipes de football yougoslaves, étaient dirigés à l'époque par le chef paramilitaire Zeljko Raznatovic, dit Arkan, assassiné depuis, qui disposait là d'un véritable vivier pour recruter des combattants.

"Ce qui s'est produit dans les rues, ce sont les vestiges d'une politique guerrière des années 1990 (...) Cela est lié à la concentration de haine dans cette région au cours des vingt dernières années", a déclaré Boban Stojanovic, un organisateur de la Gay Pride de dimanche.

L'analyste Jovo Bakic déplore la lenteur de la justice serbe.

Les parents de Brice Taton ont exprimé leur "grand désarroi" devant la lenteur du procès des 14 personnes inculpées dans le meurtre de leur fils.

Et pourtant, le président serbe Boris Tadic avait appelé, dès le lendemain de la mort de Brice Taton, l'ensemble du pays à la mobilisation, qualifiant ce combat de "priorité essentielle du pays, plus importante même que l'intégration européenne, car la violence mène au fascisme".

M. Dragisic estime que derrière ces exactions se trouvent différentes forces ayant en commun leur opposition à l'intégration européenne du pays, forces qu'il qualifie de "nébuleuse de l'ombre".

Les responsables de Dveri, une organisation ultra-nationaliste qui était opposée à la Gay Pride, ont d'ailleurs déclaré se faire l'écho d'un "grand mécontentement" social, appelant les autorités à faire en sorte que "ceux qui pensent qu'il y a une alternative à l'Union européenne puissent être entendus"

source http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5g-F_sLI6TOhgyd3fQiMzl2lcKzDA?docId=CNG.1183428de4ab2109f460f7f3c2155cc6.11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demoiselle Slave
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 25
Localisation : /
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Dim 17 Oct - 3:41

Je ne ferai aucun commentaire sur cette vidéo...



...ni sur cette image d'ailleurs clown



Radovanovic : Traiter les hooligans de criminels

Le suppléant du procureur de la République, Slobodan Radovanovic, a déclaré pour la télévision B92 que l’Etat devrait traiter les hooligans et les extrémistes de criminels. „Les données opérationnelles du parquet montrent justement que ces personnes s’occupent du crime“, a déclaré Radovanovic. „Les conditions légales doivent être réunies pour les procès devant le parquet pour le crime organisé et le Tribunal spécial. Y peut contribuer la modification du Code pénal“, a déclaré Radovanovic. Demandé pourquoi il n’y a pas de verdicts pour les hooligans, Radovanovic a déclaré que la réforme entière de la justice avait été réalisée pour que le tribunal prononce dans un procès efficace et rapide le verdict, particulièrement dans les situations où il existe un danger social augmenté. Il a constaté que les hooligans et les extrémistes étaient un mal social, et que les derniers désordres dans les rues à Belgrade et à Gènes étaient alarmants.


Source Arrow ICI

Bouh méchants serbes, font froid dans le dos ^^

@ Brigada Arrow j'vivrai dans un pays où mon peuple n'est qu'à 5% minoritaire, j'n'irai pas risquer ma peau parce que des gens fêtent la victoire d'un match que leur voisin ont gagné Wink

_________________
Са вјером у Бога !
IC ХИ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=bewCMAjypqk
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Lun 18 Oct - 3:11

Ouais et ? On est censé dire / penser quoi après cette vidéo ?

Pour les criminel :
"Généralement, une infraction est considérée être un crime si elle porte atteinte au bien-être collectif de la société ou si elle déroge significativement des normes socio-culturelles qui dictent la conduite normale d'une personne"

un individu ne devient criminel que lorsque les deux éléments fondamentaux constituant le crime sont réunis, à savoir l'acte coupable (actus reus) et l'intention coupable (mens rea). Le principe de la responsabilité criminelle d'un individu se résume par la phrase latine : « Actus non facit reum nisi mens sit rea » qui signifie que l'acte ne rend pas un individu criminel à moins d'une intention coupable. Par conséquent, la responsabilité criminelle d'une personne n'est révélée que s'il existe une intention de commettre l'acte coupable



Catégories de crimes

Le crime est généralement divisé en six catégories distinctes : les crimes avec usage de la force, les crimes contre la propriété, les crimes contre l'ordre public, les crimes contre l'État, les crimes contre la justice et les crimes non parfaits.

Les crimes avec usage de la force incluent tous les crimes dirigés directement vers une personne. Cette catégorie de crimes inclut de même les infractions où des menaces sont proférées quant à l'usage de la force. Par conséquent, cela inclut tous les crimes dans lesquels la violence est le moyen servant à la perpétration de l'acte, le but, tels que les agressions.

[...]

Les crimes contre l'ordre public comprennent les infractions qui désorganisent les opérations normales de la société ainsi que la capacité des gens de fonctionner efficacement. Ces infractions incluent, par exemple, les émeutes et les actes contraires aux bonnes mœurs.




Bah écoute ce qu'il c'est passé correspond exactement à la définition de crime te généralement les personnes qui commettent des crimes et bien on appel ça des criminels.



source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Criminelle


Et puis excuse moi mais quand tu sais qu'il y a des gosses qui assistent aux match où qui le regardent à la tv et qu'ils voient ça





Oui ça fait froid dans le dos !





"Le chef des hooligans serbes qui ont provoqué mardi soir l'arrêt du match Italie-Serbie, puis qui ont affronté les policiers de Gênes, dans le nord de l'Italie, a présenté ses "excuses à l'Italie, un très beau pays", selon son avocat, cité par l'agence Ansa. "Je présente mes excuses à l'Italie et aux Italiens. Nous n'avions jamais envisagé de créer des problèmes à l'Italie qui est un pays qui me plaît beaucoup.
Je n'y suis jamais venu, mais c'est un très beau pays", a dit Ivan Bogdanov, selon son avocat. Surnommé "Ivan le Terrible" ou "Ivan la bête" par les médias italiens, le chef des ultras, filmé par les caméras, cagoulé, "body-buildé" et couvert de tatouages, en train de faire le salut fasciste, a été arrêté et emprisonné à l'issue d'affrontements avec la police italienne dans la nuit de mardi à mercredi."

source : http://www.leparisien.fr/sports/football/italie-serbie-le-chef-des-hooligans-serbes-s-excuse-14-10-2010-1109155.php


Ha et au fait je croyais que c'était les albanais les fascistes et que les serbes étaient on ne peut plus anti fasciste ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le petit suisse
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 4
Age : 34
Localisation : Neutre
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Lun 18 Oct - 11:05

horrible

le foot est normalement censé canaliser ce genre de pulsions mais là ça dépasse les bornes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killUMinati__
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 15:17

Ce qui est paradoxal dans tout ça (peut être que je me trompe) c'est que l'un des tatouage d'Ivan Bogdanov, n'est rien d'autre que le héros national albanais Skanderbeg (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Skenderbeu.jpeg)



Si je me trompe, n’hésitez pas a me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blondin
Membre attentif
Membre attentif


Nombre de messages : 14
Age : 71
Localisation : kosovo
Date d'inscription : 18/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 16:04

killUMinati__ a écrit:
Ce qui est paradoxal dans tout ça (peut être que je me trompe) c'est que l'un des tatouage d'Ivan Bogdanov, n'est rien d'autre que le héros national albanais Skanderbeg (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Skenderbeu.jpeg)



Si je me trompe, n’hésitez pas a me le dire.

Ben voilà tu vois quand tu veux tu te rend compte de certaines choses , par exemple que les médiats sont à la solde du pouvoir et que dire qu'il s'agit de holigan Albanais ça la fouttrait peut être mal sachant que l'Italie les a aidé à attaquer la Serbie . Et si c'était des gens payés pour se faire passer pour des holigans Serbes ?





Dernière édition par Blondin le Mer 4 Mai - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killUMinati__
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 16:28

Tu est irrécupérable mon vieux. Je dis un truck et ça y est, le super conseiller de la France vient tirer des conclusion logiques. C'est un complot, c'était un albanais. Peut être que les albanais ont massacrés des albanais, et les serbes des serbes durant la Guerre du Kosovo, et tout le monde veut nous faire croire le contraire. Appel vite le TPI, ça les aidera surement. Va vite le dire a Marie aussi. Au oui les médias t'en fais quoi, tu vas les prévenir ou pas.

Lit d'abord cet article si tu en est capable, y en a d'autres de ce genre.

Пресуђено српским навијачима у Ђенови

Суд у Ђенови изрекао је данас казне затвора четворици српских хулигана, међу којима је и Иван Богданов, ухапшених октобра 2010. после нереда на стадиону, где је прекинута утакмица репрезентација Италије и Србије.

Суд у Ђенови изрекао је данас казну затвора од три године и три месеца Ивану Богданову који је заједно са још тројицом српских навијача оптужен за изазивање нереда на утакмици фудбалских репрезентација Италије и Србије у октобру прошле године на стадиону Луиђи Ферарис у овом италијанском граду. Опширније

source: http://www.slobodanavijacima.com/?tag=%D0%B8%D0%B2%D0%B0%D0%BD-%D0%B1%D0%BE%D0%B3%D0%B4%D0%B0%D0%BD%D0%BE%D0%B2

"Le sage est celui qui sait qu'il ne sait pas", Et vous ,êtes vous un sage mon ami?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blondin
Membre attentif
Membre attentif


Nombre de messages : 14
Age : 71
Localisation : kosovo
Date d'inscription : 18/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 16:32

killUMinati__ a écrit:


"Le sage est celui qui sait qu'il ne sait pas", Et vous ,êtes vous un sage mon ami?


Sur ce point je suis entièrement de ton avis mais je m'étonne que tu ne te l'appliques pas à toi même ?

J'ai seulement donné mon point de vue , je peux me tromper , toi aussi d'ailleurs sur le tien ... c'est ça la liberté de penser tu vois .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killUMinati__
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 16:40

Pour une fois on est d'accord.

Moi je ne dois pas beaucoup respecter ce dicton, mais comme tu la déjà dis je n'ai que 18 ans, même si cela ne justifie pas tout

Mais vous qui avez 65 apparemment, vous tirez des conclusions très vite, vous ne réfléchissez visiblement pas beaucoup à ce que vous dite, et ça c'est malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killUMinati__
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 16:53

Ова стара будала. Он је искрено срамота да Србија.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blondin
Membre attentif
Membre attentif


Nombre de messages : 14
Age : 71
Localisation : kosovo
Date d'inscription : 18/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 19:58

killUMinati__ a écrit:
Ова стара будала. Он је искрено срамота да Србија.


Causes toujour , le Kosovo restera Serbe quoi que tu penses .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killUMinati__
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   Mer 4 Mai - 20:03

Tu comprend le serbe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Italie sous le choc de la violence des hooligans serbes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KANK, choqué ou pas par cet accident???!!!!
» Pénélope [elfdoll sooah] sous le choc p.7
» [Série] Sherlock
» Le directeur d’école écroué pour attouchements, Meillac sous le choc
» Wolf's Rain serie anime CHOC !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion sur le Kosovo :: Forum francophone :: Actualité-
Sauter vers: