Forum de discussion sur le Kosovo

Forum officiel du site kosovo.4yu.fr
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Notre siteNotre site  

Partagez | 
 

 Arrestation de Ratko Mladic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Slava Srbija
Membre attentif
Membre attentif
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 25
Localisation : france serbie
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Arrestation de Ratko Mladic   Lun 30 Mai - 22:58

Ratko Mladic échappera-t-il à la justice? L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, qui a été arrêté jeudi après 16 ans de cavale, se cachait dans une ferme appartenant à l'un de ses cousins, dans le village de Lazarevo, dans le nord-est de la Serbie. Son arrestation, saluée par la communauté internationale, laisse place à un long cheminement judiciaire qui devrait tout de même dépendre de l’état de santé du «Boucher des Balkans». 20Minutes fait le point.

De quoi est-il accusé?
Ratko Mladic est inculpé pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre durant la guerre en Bosnie, de 1992 à 1995. Outre le siège de Sarajevo pendant 43 mois, son fait d’armes majeur est l’organisation du massacre de Srebrenica, qui a coûté la vie à 7.000 à 8.000 civils bosniaques (musulmans) en 1995, soit la pire atrocité commise en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Comment se déroule la procédure judiciaire?
Ratko Mladic a été interrogé dès jeudi soir à Belgrade par le tribunal serbe chargé des crimes de guerre. Bruno Vekaric, procureur adjoint du tribunal, a déclaré que son interrogatoire reprendrait ce vendredi. Catherine Ashton, représentante de la diplomatie européenne, a indiqué s'attendre ensuite à une extradition de Ratko Mladic vers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye dans un délai de neuf ou dix jours. «L'avocat de Mladic a reçu les documents d'extradition et ce dernier a jusqu'à lundi pour déposer un appel», a déclaré ce vendredi le juge Maja Kovacevic, du tribunal spécial sur les crimes.

Y aura-t-il un procès commun avec Radovan Karadzic?
A priori non. L’arrestation de Ratko Mladic est intervenue un peu trop tard pour cela. L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie avait lui été arrêté en juillet 2008 et son procès s'est ouvert en octobre 2009. A l’origine, les procureurs du TPIY voulaient pourtant juger en même temps les deux hommes, inculpés en 1995, mais ils avaient dû se résoudre à séparer leurs cas peu avant l'ouverture du procès de Radovan Karadzic, Ratko Mladic restant introuvable. Frederick Swinnen, conseiller spécial de Serge Brammertz, procureur en chef du TPIY, a jugé prématuré d'évoquer une réunion des deux dossiers en soulignant que cela retarderait le procès de Radovan Karadzic. Peter Robinson, l'un des avocats de Karadzic, a dit que son client regrettait l'arrestation de son ancien allié. «Le docteur Karadzic se désole de la perte de liberté du général Mladic. Il est impatient de collaborer avec lui pour faire éclater la vérité sur ce qu’il s'est passé en Bosnie», a indiqué Peter Robinson.

Pourra-t-il comparaître malgré ses problèmes de santé?
La justice serbe a déclaré ce vendredi que Ratko Mladic avait été examiné par une commission médicale «qui a jugé qu'il était en état d'être poursuivi», même si son interrogatoire de jeudi a été rapidement ajourné en raison de l'état de santé de l'accusé, vieilli et affaibli. «Le juge d'instruction a voulu interroger Mladic et a dû cesser de lui poser des questions car Mladic est en mauvaise santé. Il réagit peu», a déclaré son avocat Milos Saljic. Ce dernier estime que son client a d’ailleurs «plus besoin d’un traitement médical que d’un procès». Le fils du «Boucher des Balkans», a indiqué, d'après la BBC, que son père, âgé de 69 ans, a été victime de deux accidents vasculaires cérébraux qui l'ont sérieusement fragilisé: sa main droite est partiellement paralysée et il peut à peine parler.

Le procès pourrait-il nuire à la communauté internationale?
Il réveillera sans doute des souvenirs embarrassants pour la communauté internationale et notamment la France, stigmatisée dans un rapport parlementaire de 2001, qui dénonçait son impuissance en Bosnie. Mais surtout il critiquait vivement le rôle de l'armée française et particulièrement du général Bernard Janvier, qui commandait les troupes de l'Onu en Bosnie en 1995. La mission d'information parlementaire reprochait au militaire d'avoir «commis une erreur» en refusant de déclencher des frappes aériennes qui auraient pu empêcher les troupes de Ratko Mladic de s'emparer de Srebrenica.

Demain il y aura un doc sur france2 a 22h40 sur Radko Mladic, j'espère qu'il ne vont pas profiter pour nous traité de barbare et de sanguinaire sans arrêts. ZIVELA SRBIJA Srbin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arrestation de Ratko Mladic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion sur le Kosovo :: Forum francophone :: Actualité-
Sauter vers: