Forum de discussion sur le Kosovo

Forum officiel du site kosovo.4yu.fr
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Notre siteNotre site  

Partagez | 
 

 Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 33
Localisation : France - Serbie - Russie
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Ven 9 Mar - 21:54

Le projet de manifestation contre le plan d'Ahtisaari a fait son chemin et nous vous convions officiellement à un grand rassemblement pour la paix au Kosovo-Métochie et pour le respect de l'intégrité territoriale serbe le dimanche 18 mars dès 14h à Paris.

Le rassemblement commencera à partir de 14h place du Trocadéro à Paris, puis le cortège partira vers 15h en direction de la Porte de la Muette, où la manifestation prendra fin vers 16h.

Nous comptons sur votre présence en très grand nombre !


(Pour les personnes habitant en province, souhaitant participer à cette grande manifestation mais ayant des problèmes de transport, n'hésitez pas à prendre contact avec nous, nous pourrons peut-être dans certains cas vous mettre en relation avec d'autres personnes pour du co-voiturage par exemple.)

____________


Voici le communiqué de presse officiel concernant la création du Collectif citoyen pour la Paix au Kosovo-Métochie, collectif organisateur de cet événement :


Création d’un Collectif Citoyen pour la paix au Kosovo-Métochie


Le Collectif a été créé pour soutenir toutes les communautés de la province serbe du Kosovo- Métochie, et défendre leurs droits et libertés individuelles. Le Collectif rassemble tous les citoyens, de tous horizons géographiques et politiques, qui désirent exprimer leur inquiétude quant aux libertés fondamentales bafouées au Kosovo-Métochie.
Nous nous engageons à informer les citoyens sur l’évolution de la situation au Kosovo-Métochie et sur les actions menées pour faire avancer les droits des communautés dans cette province de la Serbie.

Rejoignez-nous ! Nous devons faire cesser les exactions dont sont victimes les Serbes, Roms, Gorans, Turcs, Croates et tous les autres peuples qui habitent au Kosovo-Métochie.

Halte au silence médiatique ! Halte à la terreur ! Halte au terrorisme albanais de l’U.C.K !
Défendons la paix et les Droits de l’Homme au Kosovo-Métochie ! Respectons l’intégrité territoriale de la Serbie !


Ce Collectif appelle à l’arrêt des actions terroristes perpétrées contre les communautés du Kosovo-Métochie, à savoir les Serbes, les Roms et les Gorans principalement touchés. Le Collectif appelle donc à la paix dans cette province serbe et soutient le droit légitime de tous à vivre dans la paix et la sécurité et se bat contre un Kosovo-Métochie « ethniquement pur ».

Rappel de la situation :

8 ans après l’intervention de l’OTAN, la situation est catastrophique :

 Depuis 1999, près de 250 000 non-Albanais ont fui ou ont été chassés du Kosovo-Métochie. La majorité se trouve réfugiée dans le reste de la Serbie.
 De nombreux civils de toutes communautés et de tous âges ont été assassinés par l’UCK.
 De nombreux monastères orthodoxes, dont certains d'une grande valeur historique (dont 4 inscrits au Patrimoine de l’UNESCO ont été saccagés).
 Les populations non-Albanaises du Kosovo-Métochie sont parquées dans des enclaves et menacées dans leur intégrité physique quand elles en sortent sans protection armée de la KFOR.

Le statut du Kosovo-Métochie de nouveau dans l’actualité :

Les Albanais, majoritaires dans cette région serbe, réclament l’indépendance.
Nous appelons à la protestation contre ce projet d’indépendance qui conduirait à la création d’un Etat dirigé par des criminels de guerre.

Un tel précédent historique pourrait encourager et légitimer les prétentions sécessionnistes albanaises dans d’autres régions voisines, comme la Macédoine, le Monténégro et la Grèce. Mais plus proches de nous, il pourrait inspirer les mouvements sécessionnistes basques, corses, flamands…

Ainsi dans le cadre de cette solidarité envers les populations du Kosovo-Métochie qui tentent de survivre, nous appelons à nous rassembler.


Journée pour la paix et la souveraineté de l’Etat serbe
au Kosovo-Métochie:
Dimanche 18 MARS 2007 à Paris
14h Place du Trocadéro
(ligne 6 ou 9 métro Trocadéro)
15h Début de la marche
16h Fin Porte de la Muette


L’organisation de ce rassemblement pacifique et citoyen a pour objet de :
 Faire entendre la voix des opprimés du Kosovo-Métochie ;
 Faire cesser le silence médiatique sur leurs conditions de vie déplorables ;
 Dénoncer ces nouveaux ghettos en Europe ;
 Protester contre le projet sécessionniste albanais contraire au mouvement d’intégration européenne.


Quelques personnalités soutenant le mouvement :
Maître Jacques Vergès (avocat), Docteur Patrick Barriot (médecin), Peter Handke (écrivain dramaturge), Diana Johnstone (journaliste)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kosovo.forumpro.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 33
Localisation : France - Serbie - Russie
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Ven 9 Mar - 22:01

Affiche que vous pouvez d'ores et déjà imprimer vous-même pour en placarder (aux endroits prévus à cet effet) ou informer les personnes autour de vous :




Si vous désirez l'affiche grandeur réelle, contactez-moi par message privé en me laissant votre adresse e-mail, je vous enverrai ainsi le fichier original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kosovo.forumpro.fr
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Dim 17 Fév - 21:12

Ouais bien sure ! Allons soutenir la Serbie contre les terroristes albanais !
Allons soutenir les pauvres serbes victimes de l'épuration éthnique.

Mais lors de votre manifestation souvenez vous également de ce que les serbes ont fait !
Souvenez vous de ces photos ! Regardez ce que les serbes ont fait aux kosovars et pensez à ces photos lorsque vous serez dans la rue pour soutenir les gentils serbes des méchants albanais










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CaillouVert
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 93
Age : 30
Localisation : Nul part
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Lun 18 Fév - 2:57

Cette manif était en 2007.
Mais quel est le but de votre message? Personne ne soutient les actes terroristes! C'est pour ça que l'on manifeste!

Si c'est uniquement pour poser tous les Albanais comme de pauvres victimes et tous les Serbes comme d'affreux méchants, passez votre chemin!

Concernant la propagande de 1999 sur le prétendu génocide, regardez la vidéo ci-dessous:
http://www.dailymotion.com/bookmark/pikinez/video/x3i8ce_jf-kahn-sur-exemple-medias-et-kosov_news

Il y eut aussi bien des victimes albanaises que serbes ou autres (rroms, etc..) dans ce conflit.

Alors arrêtez! Rien ne sert de toujours blâmer uniquement les Serbes comme vous le faîtes pitoyablement!

S'acharner sur les Serbes, en ce moment difficile, rien de plus lâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vick84
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 3
Age : 41
Localisation : cavaillon
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Lun 18 Fév - 20:31

un jour !!!et la se jour la vous comprendrai bien des choses .Ce message est dedie a toutes les personnes qui ne comprennent pas bien pourquoi cette guerre a commencer car tous les jours on me le demande!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vick84
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 3
Age : 41
Localisation : cavaillon
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Lun 18 Fév - 20:33

vive la serbie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Lun 18 Fév - 23:01

Je ne pose pas les albanais comme des victimes, je n'ai jamais nié qu'actuellement les albanais du Kosovo détruisent le patrimoine historique de la Serbie, je me contente seulement de rappeler que les serbes que vous défendez sont bien loin d'avoir fait mieux !
Ce qui n'excuse en rien le comportement des albanais du Kosovo

Le but de mon message était seulement que soient présent sur ce poste les acte condamnable des deux parties et non pas uniquement ceux des albanais.

En revanche je n'avais pas vu que la manifestation était daté de l'an dernier ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Sam 9 Aoû - 22:27

la franchement, malice tu abuse de dire que d'accusé les 2 partie dis moi qui pousse les albanais a faire e tel connerie franchement a mon gout tu abuse trop je lis tes message je vois tu accuse les serbes et les Albanais alors les fautils sont les albanais a faire sa.




ZIVELA SRBIJA , KOSOVO SRECE SRBIJE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Sam 9 Aoû - 22:32

c'est comme si les arabes expulsé les français et que les français defendais leur pays et apre que nous les serbes ont dis qu'il faut condamné les français et les arabes en meme temps alors qu'il faut condamné les arabes et non les français. réfléchis car la avec ton message t'es hors sujet malice.




ZIVELA SRBIJA, KOSOVO JE SRECE SRBIJA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Lun 11 Aoû - 18:00

C'est plutôt toi qui est hors sujet avec ton français limité et tes propos inappropriés.
Les français sont chez eux en France tout comme les corses sont chez eux en Corse et les albanais sont chez eux au Kosovo.
Il est donc normal que les français veuillent chasser les arabes, les corses les français et les albanais les serbes.

Encore une fois tu n'as qu'a regarder l'histoire du Kosovo, tu verra s'il n'est pas partout dis que les serbes ont étendue leur territoire sur le Kosovo.
Regarde également l'histoire des illyriens tu verra si le Kosovo n'est pas en plein milieu de leur zone.
La semaine dernière j'étais du coté de Vusthrri et je suis aller dans la montagne voir les restes d'une église illyrienne.

Ne mélange pas les rôle Loki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Lun 11 Aoû - 23:49

slt malice plutot toi tes hors sujet , on est pas a l'epoque de louis 14 ici c finis regarde se que la georgie a fais la russie vien d'envahir pour accusé le président georgien alors steplait toi pffff osef si t'es une raciste accuse toi meme toi t'es pret a reconnaitre si je t'expluse de ta maison soidisant moi et toi on dois etre accusé téma tu fais pitier serieux la ! je vois t'es pour les albanais alors ne mens pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Lun 11 Aoû - 23:55

regarde la photo un ptit bébé masacré et toi tu trouve sa normale sa ve dire pour toi vive les albanais j'espere les arabes vont vous bouffer dan 20 ans apré j'ai envie de voir ta guele tu va t'en raplé falais que ta france refuse l'indepedence du kosovo !
vengeance les étrangers sur nous apré ta plus interer a dire n importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Mar 12 Aoû - 2:25

C'est illisible...
Essais s'il te plais d'écrire dans un français un minimum intelligible...
Et puis je ne vois pas ce que Louis XIV vient faire ici...
Je n'ai jamais caché être plus du coté des albanais que des serbes alors je ne comprend pas pourquoi m'accuses tu de mentir...

Je crois que tu as certains trouble psychologiques et qu'il faudrait que tu aille te faire examiner.
Du moins il faudrait que tu apprennes à gérer ton stress... Parce que déjà que ton français est limite alors quand tu t'emportes c'est incompréhensible...

Faudra aussi que tu m'explique ce que le racisme vient faire ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Mar 12 Aoû - 17:09

salut c'est quoi gere ton cul pour moi tes une sal raciste de merde d'apré que j'ai lus j'ai meme pas envie de parlé regarde en 3 jours la russie a envahie la géorgie car ils ont fais n'importe quoi avec les russes et la russie ne blague pas avec sa et quesque ton président sarkozy vient faire en russie avec benard kouchener qu'ils rentrent chez heu chez les ocidentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 414
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Dim 17 Aoû - 1:52

J'attend toujours de savoir en quoi je suis un raciste...
Parce qu'encore une fois tes propos me semblent plus racistes que les miens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Dim 17 Aoû - 2:28

tu parle vasy relis tes articles de merde car c toi qui vrai raciste surnous bref !






ZIVELA SRBIJA, KOCOBO SRECE SRBIJE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FiGaRo
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 125
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 20:52

Je crois qu'on est tombé dans les extrêmes sur ce forum...
D'une part certains postent des messages dans un langage quasi-incompréhensible, et d'autre part, on a aussi droit a de la poésie lyrique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 22:56

salut winsdom je te remerçie pour ton message voila l'occidentale dementis a croire que les serbes sont des peuples barbar tout est mensonger j'ai lus un article aujourd'hui que un certains belge je ne me rappel plus son nom a voulus que le peuples serbes se mettent a génou pour pousser de reconnaitre l'independence du kosovo et que milosevic n'avait rien avoir a croire qu'il été ennemis avec les albanais ! je retrouve l'article et je vais faire copier coller tout va changer les idée des français a croire que le peuple serbe est un peuple barbar ! tout est faux en realité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 23:05

Le piège du Kosovo

1 2 3 4 5 (0 votes) lundi, 18 juin 2007
jeudi 28 juin 2007
Les Albanais, majoritaires dans la province, réclament l’indépendance. La Serbie s’y refuse. La communauté internationale cherche en vain une porte de sortie...
A l’entrée de Pristina, capitale du Kosovo, c’est Bill le libérateur qui accueille le visiteur. La facture du portrait géant rappelle étrangement le réalisme socialiste triomphant de feu la Yougoslavie : l’ancien président américain Bill Clinton lève le bras, comme pour indiquer un avenir radieux. Les Albanais (plus de 90% des habitants de cette province de la Serbie) ne cachent pas leur reconnaissance pour l’Oncle Sam, crédité de les avoir délivrés, en 1999, du joug de Belgrade.

Ici, les bistrots ont pour nom Route 66 (du nom de la voie qui traverse d’est en ouest le continent nord-américain), les cybercafés Hollywood.com et un bureau pour accueillir les demandes de green card s’est même ouvert le mois dernier. A coup sûr, s’ils avaient le choix, les 2 millions d’Albanais du Kosovo n’hésiteraient pas un instant à former le 51e Etat de l’Union. Après tout, les boys ont déjà construit une base géante à Bondsteel, où demeurent 2 000 gardes nationaux.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de garder cet endroit dans les limbes trop longtemps »
Mais on n’échappe pas à sa géographie. En réalité, cinq ans après l’entrée des soldats de l’Otan - il en reste 19 000 sous le commandement du général français Yves de Kermabon - et l’instauration d’un protectorat onusien, la communauté internationale ne sait toujours pas quoi faire du Kosovo. Alors que ses électeurs étaient appelés à renouveler l’Assemblée locale le 23 octobre, l’avenir de la province reste suspendu. Les Albanais réclament en chœur l’indépendance.

Belgrade s’y refuse en s’accrochant à la résolution 1244 du Conseil de sécurité, qui fixe les conditions du mandat onusien, mais en reconnaissant la souveraineté de la Serbie-Monténégro.
Jusqu’en mars dernier, ce statu quo institutionnel, un peu lâche, ne gênait guère les Nations unies. Mais la ratonnade fomentée, les 19 et 20 mars dernier, par de jeunes Albanais décidés à chasser les derniers Serbes restés dans les villages mixtes a changé la donne. En deux jours, 600 maisons ont brûlé et 4 000 Serbes se sont enfuis, sous les yeux des soldats de la KFor, demeurés impassibles.
Alarmé par ce regain de violence, qui a pris de court les responsables sur place, le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a dépêché un proche, le Norvégien Kai Eide. Ce dernier, dans un rapport remis cet été et non rendu public, conclut qu’il n’est plus possible de finasser sur le « statut final » du Kosovo - en clair, l’indépendance.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de garder cet endroit dans les limbes trop longtemps », confirme aujourd’hui le nouveau chef de la Minuk (Mission des Nations unies au Kosovo), le Danois Søren Jessen-Petersen.
« On peut envisager l’indépendance à certaines conditions et selon un échéancier », précise l’ombudsman pour le Kosovo, le Polonais Marek Anotni Nowicki.

Les politiciens albanais sont plus expéditifs : « Notre stratégie vise à obtenir un accord sur le rôle de la communauté internationale après une reconnaissance de l’indépendance à l’automne 2005 », déclare Ramush Haradinaj, le dirigeant de l’Alliance pour le Kosovo.
A défaut d’imposer son autorité sur une contrée qui lui échappe, la communauté internationale en est réduite à manier la carotte et le bâton.
Une liste de « standards européens » a été établie, l’an dernier, pour fixer aux Albanais le cap à suivre : c’est le catéchisme minimal de respect de l’Etat de droit et des droits de l’homme. Reste à le voir appliquer au quotidien. On en est loin.
Le mois dernier, Javier Solana, qui joue, sur le dossier des Balkans, son ambition de devenir le futur « ministre des Affaires étrangères de l’Europe », a d’ailleurs lancé un clair avertissement, en rencontrant les dirigeants albanais, usant d’une image qui a marqué les esprits. « Le statut, c’est la porte. Elle est aujourd’hui fermée. La clef, ce sont les standards. N’espérez pas fracturer la porte pour entrer. » Dans cette société clanique, la loi du silence entrave les quelques tentatives de la police internationale de casser les réseaux mafieux.
Le Kosovo, c’était l’anti-Irak. Le triomphe du multilatéralisme au service d’une diplomatie des droits de l’homme. La communauté internationale espérait ici bâtir un modèle de société démocratique, ouverte et multiethnique qui irriguerait les Balkans alentour. Force est de reconnaître que ce projet a échoué.

En décembre 2003, lord Robertson, secrétaire général de l’Otan, avant de quitter son poste, dressait un sombre constat : « Le crime organisé garde son emprise sur le Kosovo. » Dans cette société clanique, la loi du silence entrave les quelques tentatives de la police internationale de casser les réseaux mafieux proches de certains élus et enrichis, comme ailleurs dans la région, par le trafic de drogue, la contrebande de tabac ou de voitures volées, la traite des humains.Des journalistes sont pris pour cible. Les crimes restent impunis. La vie quotidienne est tout sauf facile. Les embouteillages, un phénomène nouveau à Pristina, enflée par l’exode rural, perfusée par l’argent de la communauté internationale (2 milliards d’euros depuis 1999) et les mandats de la diaspora (50 millions d’euros par mois), masquent mal la réalité des villages qui survivent grâce à une agriculture de subsistance.

Le Kosovo consomme mais ne produit pas. On estime que 6 jeunes sur 10 sont sans emploi. Seuls 3 bacheliers sur 10 peuvent entrer à l’université de Pristina, dont les diplômes ne sont reconnus nulle part ailleurs.
En Europe, la population du Kosovo compte le plus fort pourcentage de jeunes et, selon la Banque mondiale, le revenu par habitant est le plus faible de tout le continent. Aux Albanais qui détiennent les « institutions provisoires » et réclament plus de pouvoirs, la Minuk demande, en échange, plus de compétence.

« Le drame du Kosovo, c’est qu’il y a une génération perdue », constate le Français Donat Branger, qui dirige la BPK (Autorité des règlements bancaires), embryon d’une future banque centrale. Pendant les années Milosevic, l’exil et la création d’un ersatz d’université parallèle en albanais ont contribué à ce défaut de formation.
Le Kosovo ne connaît pas de décollage économique. Les coupures d’électricité sont fréquentes : l’unique centrale du pays, joyau de la préhistoire du socialisme, n’en finit pas de rendre l’âme, faute de techniciens et de dirigeants locaux compétents. Il arrive aussi que l’eau ne coule plus, l’été : trop d’usagers ne paient pas leur facture et, du coup, les canalisations ne sont pas entretenues.
A la Kosovo Trust Agency, le bras économique de la Minuk, l’Allemand Nikolaus Lambsdorff se débat avec le programme de privatisations. Pas facile de solder les vestiges de l’ « autogestion » yougoslave. Il faut déterminer, cas par cas, ce que le vocable de « propriété sociale » recouvre et qui est le propriétaire : les anciens employés ? les syndicats ? le conseil municipal ? l’Etat yougoslave ? un particulier ?
Or les autorités serbes ont emporté le cadastre avec elles... Les dirigeants albanais, là encore, tirent parti de ces retards pour pousser à la roue de l’indépendance. La clarification institutionnelle serait, à les en croire, le préalable à tout démarrage des investissements.
La minorité serbe vit dans la peur.

Elle permettrait, de même, de rassurer la minorité serbe. « L’indépendance dissiperait les frustrations des Albanais qui craignent toujours un retour de Belgrade, plaide Ardian Arifaj, l’analyste local d’International Crisis Group.
En contrecoup, les Serbes d’ici ne seraient plus perçus comme une menace et ils pourraient jouir des droits normaux d’une minorité. »
Ces derniers vivent dans des conditions contrastées. Au nord de Mitrovica, adossés à la Serbie, ils forment un groupe compact où l’autorité de Belgrade continue à s’exercer dans les institutions parallèles. Au sud, dans les enclaves ou les villages mixtes, la peur fait partie du quotidien. « La liberté de mouvement des minorités est le problème clef », assure le Britannique Owen Masters, chef de la mission du Conseil de l’Europe.

Soutenu par le nouveau président (réformiste) de Serbie, Boris Tadic, isolé sur la scène politique belgradoise, Oliver Ivanovic est le seul dirigeant serbe du Kosovo à ne pas boycotter le scrutin de samedi. Il récuse l’indépendance et plaide pour une large autonomie décentralisée des Serbes au sein d’un Kosovo sous self-government. « Aucun diktat ne peut être durablement imposé, prévient-il. Les Albanais doivent le comprendre, et les Européens, assumer leurs responsabilités, sauf à attiser les troubles pendant vingt ans encore. »
Par Jean-Michel Demetz, paru dans L’express le 25 octobre 2004
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FiGaRo
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 125
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 23:21

LOKI, tu es Serbe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 23:25

Le jeudi 21 août 2008


Ossétie: les Occidentaux paient le prix de la reconnaissance du Kosovo

Philippe Siuberski

Agence France-Presse

Bruxelles

Une reconnaissance par Moscou de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud serait un sérieux retour de bâton pour les Européens après la déclaration d'indépendance du Kosovo, mais elle ne serait pas sans risque non plus pour la Russie, selon les analystes.


Taille du texte
Imprimer
Envoyer
À consulter aussi
Lisez d'autres articles sur ces sujets :

Relations internationales (75%)


Otan (67%)


Alain De Neve (57%)


Thomas Gomart (53%)


À consulter aussi
Partager
facebook
digg
del.icio.us
Google


La chambre haute du Parlement russe doit se réunir lundi en séance extraordinaire pour discuter de la reconnaissance des deux régions géorgiennes séparatistes soutenues par Moscou.

Alors que les Occidentaux manquent de moyens pour faire respecter l'intégrité territoriale de la Géorgie, pays qui souhaite rejoindre l'OTAN, la Russie a de son côté démontré sa détermination en s'enfonçant jusqu'à une trentaine de kilomètres de Tbilissi, après la tentative de la Géorgie de reprendre le contrôle de ses deux provinces rebelles.

Pour se justifier, Moscou souligne que la France, la Belgique ou les États-Unis sont déjà intervenus militairement à l'étranger pour venir en aide à des ressortissants en danger.

Les dirigeants russes mettent également en avant l'exemple du Kosovo, province albanaise de Serbie qui a autoproclamé son indépendance en février et qu'une vingtaine de pays de l'Union européenne a depuis lors reconnue, contre l'avis de Moscou.

«Avec la reconnaissance du Kosovo, on a ouvert la boîte de Pandore», a souligné en pleine crise russo-géorgienne le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine.

Les Occidentaux rejettent la comparaison, le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jaap de Hoop Scheffer, expliquant encore cette semaine que le Kosovo, longtemps géré par l'ONU, avait une «trajectoire spéciale».

«Sans l'affaire de l'indépendance du Kosovo, je ne pense pas que l'on serait rentré dans une telle accélération de l'histoire» en Géorgie, souligne pour sa part Alain De Neve, de l'Institut royal supérieur de Défense de Belgique.

«Les opposants à la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo craignaient surtout que cela déclenche une série de déclarations d'indépendance, mais cela a provoqué l'intervention d'un État, la Géorgie, qui voulait conserver le contrôle sur l'ensemble de son territoire», explique Alain De Neve.

«Dans la démarche russe, il y a comme toile de fond le comportement des Occidentaux au Kosovo, qui ont lancé en 1999 une opération militaire sans mandat des Nations unies et reconnu en début d'année son indépendance en dépit de leur opposition», estime également Thomas Gomart, de l'Institut français des relations internationales (IFRI).

Pour autant, Moscou va sans doute réfléchir avant de reconnaître l'indépendence de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, selon le chercheur.

«On expliquait la position de la Russie sur le Kosovo par le souci de ne pas encourager les velléités indépendantistes au sein de la Fédération de Russie, du type Tchétchénie. Ils ont plutôt intérêt à maintenir une situation pas claire (dans les deux régions), qui leur permet d'intervenir quand ils le souhaitent», explique Thomas Gomart.

«La Russie ne peut pas espérer être suivie par beaucoup de pays si elle reconnaît l'indépendance des deux régions. De leur côté, les Occidentaux ne trouvent pas de moyens de pression efficaces sur Moscou. Le plus probable, c'est que le conflit soit à nouveau gelé et qu'à plus long terme, il faudra un accord entre les membres permanents du Conseil de sécurité, dans un cadre de négociation plus global, pour espérer une solution», résume Bruno Coppieters, professeur à l'université flamande VUB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 23:32

le belge Alain De Neve voila sa connerie pour le kosovo et la russie a en fais pour l'ossetie du sud ! et a cause de la reconnissance du kosovo pour ninporte quel province ou pays allié va faire la separation de la connerie du kosovo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 23:51

The Associated Press

PUBLICITÉ

BELGRADE - Le chef de la diplomatie serbe établit un lien entre les affrontements dans la région séparatiste de l'Ossétie du Sud en Géorgie et la reconnaissance par les Occidentaux de la reconnaissance du Kosovo, qui a proclamé son indépendance en février.


Dans un entretien au quotidien Vecernje Novosti de jeudi, Vuk Jeremic estime que le soutien des Etats-Unis et d'autres pays occidentaux à l'émancipation du Kosovo a "déstabilisé" d'autres régions du monde.


A la différence de Washington et de la plupart des Etats membres de l'UE, Belgrade et Moscou refusent de reconnaître l'indépendance de l'ancienne province serbe.


Le ministre serbe des Affaires étrangères rappelle dans les colonnes du journal que son pays a pointé le fait que la sécession du Kosovo créait un "dangereux précédent". "Malheureusement, cela s'est révélé être vrai beaucoup plus tôt que prévu", juge M. Jeremic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Jeu 21 Aoû - 23:54

figaro oui je suis serbe meme si mon prénom c'est laurent ou en serbe Loran mes bref le surnom c'est Loki !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOKI
Membre hyperactif
Membre hyperactif


Nombre de messages : 244
Age : 29
Localisation : france-serbie-russie.
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   Ven 22 Aoû - 0:02

Nous ne ferons pas les singes, nous ne les imiterons pas, nous avons notre propre recette maison !", déclarait Vladimir Poutine au cours d'une conférence de presse en février peu après la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo par les Occidentaux. Cette déclaration énigmatique n'a cessé de hanter les décideurs et analystes européens, pressentant que la réplique allait venir dans le Caucase. Dans la recherche de coupables, la Géorgie avait tous les traits du pécheur idéal. Depuis longtemps, elle accumulait les mauvais points : farouchement pro-occidentale, opiniâtrement désireuse d'intégration euro-atlantique, elle avait en plus ouvert son territoire au corridor énergétique, privant Gazprom et son émanation politique - le Kremlin - du monopole sur l'approvisionnement de l'Europe. Il y avait d'autres candidats - les pays Baltes et l'Ukraine, mais les premiers étaient déjà abrités par le parapluie de l'OTAN, et les seconds trop gros pour être avalés et digérés impunément à ce stade.

Consultez les dépêches vidéo des agences AFP et Reuters, en français et en anglais.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
A LIRE AUSSI
Point de vue Moscou-Tbilissi : responsabilités partagées, par Mark Almond

Point de vue Géorgie, et maintenant ?, par Salomé Zourabichvili

La guerre actuelle n'est pas une guerre entre les Géorgiens et leur minorité ossète, ni même entre la Russie et la Géorgie pour le contrôle de l'Ossétie du Sud. Entre le chiffre de 2 000 victimes civiles en Ossétie brandi par les autorités russes et une cinquantaine dénombrées par les enquêteurs de Human Rights Watch, cherchez le bilan le plus crédible. L'Ossétie du Sud, dirigée depuis des années par les officiers russes, était devenue une redoute russe plantée en plein coeur de la Géorgie indépendante. Economiquement insignifiante, démographiquement exsangue, l'Ossétie est devenue la zone la plus militarisée de tout l'espace soviétique : 2 500 hommes en armes pour 35 000 habitants.

En plus de l'argent, des armes et du personnel politique, la Russie a, en un temps record, accordé la citoyenneté russe aux habitants des régions sécessionnistes géorgiennes, et d'un coup de baguette magique, les Ossètes et les Abkhazes sont devenus citoyens russes. Le ministre suédois des affaires étrangères, Carl Bildt, comparait cet expansionnisme rampant à la politique de l'Allemagne nazie envers les populations germanophones de la Tchécoslovaquie et de la Pologne et à celle de Slobodan Milosevic avec les minorités serbes de la Bosnie et de la Croatie. La guerre a été déclarée à ce moment précis, et non le 7 août.

L'Europe et l'Ouest dans son ensemble l'ont laissé faire. Aujourd'hui, les mêmes Occidentaux critiquent Mikheïl Saakachvili pour le premier coup de feu irréfléchi. Une analyse plus à froid permettra de démêler le brouillard qui entoure le début des opérations. Etait-ce un piège tendu par les Russes qui avaient laissé entendre que les sécessionnistes commençaient à les agacer, une erreur militaire ou juste la dernière goutte qui a fait déborder le vase lorsque des milliers de "volontaires" et cosaques se sont mis à traverser la frontière géorgienne ?

Une enquête sérieuse et impartiale le dira. Ce qui apparaît désormais clairement, c'est que la Russie était prête à la guerre. La raison de l'offensive contre la Géorgie visait non seulement à humilier cette dernière et son "trop arrogant" président, mais aussi et surtout l'Ouest, et en particulier les Etats-Unis. Frapper là où ça fait mal en limitant les risques : tel était le but des stratèges russes.

La Russie mourait d'envie d'être ce qu'elle déteste le plus - une nouvelle Amérique. Une Amérique qui s'en va en guerre en Irak sans l'aval de l'ONU. Une Amérique qui punit la Serbie, parraine la naissance d'un nouvel Etat - le Kosovo. "L'Europe est une périphérie", affirmait un député russe, la Russie commençait à s'imaginer en superpuissance montante face à l'Amérique déclinante. Les médias russes, entièrement contrôlés par le Kremlin, abreuvaient leurs concitoyens de propagande sur la nouvelle grandeur russe.

Le député russe Sergueï Markov, politologue organique du Kremlin, a dit que le signal du début des opérations militaires avait été donné par Dick Cheney en personne et que la Russie était en guerre contre l'Amérique, seule rivale digne de la nouvelle puissance russe. Néanmoins, aussi unilatérale que soit leur politique, les Etats-Unis conservent aujourd'hui plus d'alliés que la Russie. En Irak, les Américains sont parvenus à rassembler une coalition composée d'une trentaine d'Etats, tandis que Moscou a même du mal à obtenir le soutien de ses partenaires de la Communauté des Etats indépendants.

Le président biélorusse, au ban de la communauté internationale, est stoïquement resté silencieux dix jours, pour finalement approuver du bout des lèvres, après sa convocation au sérail de Sotchi, tandis que le Syrien Bachar Al-Assad s'est vu promettre la vente de missiles Iskander pour prix de sa dénonciation de la politique américaine contre la Russie. Cette dernière n'a pas encore l'étoffe de l'Amérique, et elle ne l'aura pas tant que son armée régulière pille les bases militaires géorgiennes en volant les vêtements, les radiateurs et les lavabos. Elle ne l'aura pas tant que ses dirigeants politiques et ses diplomates changent d'avis plusieurs fois par jour malgré leurs signatures qui s'étalent sur les cessez-le feu.

L'isolement international de la Russie ne pourra que croître car, malgré le ton plus modéré de la Vieille Europe à son égard, cette dernière révisera doucement mais sûrement sa politique envers Moscou. La crédibilité de la Russie en tant que puissance vectrice de paix est entamée. Malgré les parallèles évoqués par Vladimir Poutine entre Saddam Hussein et Mikheïl Saakachvili, ce dernier ne tombera pas rapidement devant un tribunal pénal international et les accusations de génocide lancées par les Russes ne tiendront pas la route, Tchétchénie oblige. L'intervention militaire en Géorgie restera toujours un mauvais remake de l'intervention en Irak, et Gori, bien que patrie du plus grand dictateur du XXe siècle, demeurera le Bagdad du pauvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimanche 18 Mars, Paris : Manifestation pour le Kosovo !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Salon du livre de Paris (18/21 mars 2011)
» Séjour à Disneyland Paris - Aide pour orientation de transport.
» Manifestation à Montréal pour la liberté d'expression dans le domaine horrifique
» Questionnaire sur Disneyland Paris pour un dossier à la fac
» Une bonne adresse sur Paris , pour faire graver un anneau ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion sur le Kosovo :: Forum francophone :: Nos actions-
Sauter vers: